B. Les facteurs responsable de l'augmentation du rythme cardiaque

1- Le stress et le tabagisme

1° Le stress

Le stress est l'ensemble des événements psychologiques (traumatismes, émotion, colère, contrariété, veille, surmenage, dépression) Il est perçu par l'organisme comme une agression.

 

Lorsque le système nerveux perçoit une menace quelconque, l'hypothalamus, à la base du cerveau, s'en trouve excité. Il stimule ensuite l'hypophyse qui sécréte des hormones comme l'adrenaline et la cortisol. Ces hormones agissent ensuite sur les glandes surrénales qui entrent alors en activité. L'adrénaline et le cortisol déclenchent des réactions sur plusieurs organes. Nous allons nous interressé aux reactions de ces hormones sur le coeur.

 

L'adrénaline à pour action de faire battre le coeur plus rapidement. Cela permet ainsi aux muscles d'être mieux alimenter afin de pouvoir faire face à toutes les situations. Le coeur est donc plus actif en état de stress. Les personnes victime de surmenage ou de stress ( par exemple au travaille) on un risque d'arrêt cardiovasculaire supérieur à la moyenne du fait de cette activité intense. Ces hormones s'avèrent utile pour s'adapter à certaines situations faisant appelle à une bonne forme physique, car il y a un surplus d'energie. Mais ce surplus d’énergie crée l’agitation, elle est fréquemment observée chez les personnes stressées. La noradrénaline, qui est une autre hormone proche de l'adrénaline agit plutôt sur le cerveau car il crée un état d’alerte, augmentant l’attention et la vigilance. Mais comme pour l'adrénaline, un surplus est mauvais. Parce qu'une trop forte concentration fait que les idées se bousculent.

 

2° le tabagisme

 

Lorsque nous fumons une cigarrette nous consommons plus de 4 000 substances chimiques, nous allons nous intéresser à deux d'entre elles qui provoquent des variations du rythme cardiaque:

 

le monoxyde de carbon: Il se fixe sur les globules rouges. Le sang est donc moins riche en oxygène. Le monoxyde de carbone met beaucoup de temps a être expulsé du san.

 

La nicotine: Elle se fixe sur les terminaisons nerveuses du système nerveux végétatif , lequel commande entre autre la contraction des vaisseaux sanguins se qui augmente la pression artérielle ( La Pression artérielle = Débit Cardiaque X Résistances périphériques ) plus les artères sont resserrées, plus il y a de résistance.

 

Le sang est appauvri en oxygéne, et le débit sanguin est diminué car les vaisseaux sanguins sont contractés. Pour compenser et oxygéner les organes, le coeur compense en augmentant son rythme.


Le surpoids et le cholestérol

Le surpoids et le cholestérol

le cholestérole: Stérol d'origine alimentaire ou synthétisé dans l'organisme, constituant des cellules et intervenant dans la synthèse des hormones stéroïdes. (Définition extraites du Larousse)

 

le cholestérol est devenu un problème de santé public très régulièrement évoqué dans les média. Nous entendons parler de « bon » et de « mauvais » cholestérol. Mais il n'existe pas deux molécules différentes. La différence entre « bon » et « mauvais » est le système de transport.

 

-Les HDL (lipoprotéines de haute densité) récupèrent le cholestérol dans les organes qui en ont trop pour le rapporter au foie où il est éliminé. Elles ont la faculté de nettoyer nos artères de tous les dépôts lipidiques de mauvaise qualité et de réduire le risque de voir apparaître une plaque athéromateuse. On parle de « bon cholestérol ».

 

-Les LDL (lipoprotéines de petite densité)déposent le cholestérol sur les parois des artères. Il se forme alors, petit à petit, de véritables plaques de graisse, appelées athéromes. On parle dans ce cas de «mauvais cholestérol ».

7e3baa42-4e15-11e0-88c5-518bfb963df4-2.jpg

Le cholestérol est le constituant indispensable de nos cellules. C'est le composant fondamental des membranes cellulaires : une partie importante du cholestérol est en effet utilisée pour la constitution de la couche lipidique des membranes plasmiques.

 

Le « mauvais » cholestérol a force de s'accumuler sur les paroi des artères diminue le diamètre de celle-ci, le sang circule donc moins bien, pour compenser le coeur doit augmenter son rythme, la pression artérielle augmente également. Le surpoid et un état constant, le rythme cardiaque augmente donc de manière constante. La pratique du sport devient plus difficile car le coeur effectue un effort au repos, celui-ci est d'autant plus important pendant un exercice physique. Or nous savons que le sport est bénéfique pour le coeur et qu'il réduit son rythme. C'est un cercle vicieux. Le surpoid rend difficile la pratique du sport et le manque d'activité physique favorise le surpoid

 

cholesterol-artere-2.gif


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×